dima
  • City tracks – 2015

    If some people listen to music loud in their cars, open windows. It is for their personal pleasure, and for a glorification of the ego. But we can have another analyse of the situation, where sounds are drawing territory.

    In this way, listening music in a car, could be a politic act, the mark of a territory where the private space of the car is extending one the public space.

    Si certaines personnes écoutent de la musique à pleine puissance dans leur voiture, les vitres ouvertes, c’est pour leur plaisir personnel et la glorification de l’égo. Mais Teddy Larue analyse autrement la situation, où les sons dessinent des territoires. Écouter de la musique forte dans sa voiture pourrait être un geste politique, un marqueur de territoire où l’espace privé s’étend sur l’espace publique.